1 Comment

  1. L’écorce de l’eucalyptus me rappellera pour toujours, mon arrivée à Saint-Jacques de Compostelle.
    Il faisait une chaleur accablante, nous traversions une forêt d’eucalyptus.
    Épuisés, à bout de force, nous marchions comme des automates au doux cliquetis de l’écorce des arbres qui craquaient et donnaient la mesure.
    merci pour ce souvenir.

Laisser un commentaire